Homosapienscoaching

LE CONCEPT

TRANSCULTUREL

LE COACHING

“Vivre et travailler avec les Russes…”

L’homme n’est pas un être uniquement rationnel. Il obéit, souvent à son insu, à des logiques symboliques inscrites dans sa langue et sa culture. C’est ce qui m’intéresse et c’est nouveau dans la façon d’appréhender ce qui est culturel chez l’homme. La plupart du temps, en effet, on s’intéresse aux comportements. S’intéresser aux paroles de son interlocuteur et aux signifiants de sa langue permet de mieux comprendre le monde dans lequel il vit.

La vidéo
Le sommaire
La bibliographie
Le management dans l’entreprise
Un article paru dans L’Observateur russe
Un article paru dans lesechos
Un article paru dans lepetitjournal
Sur le site de la revue psyetdroit
Sur le site de l’AFR
Commander le livre chez l’éditeur

Comme le dit Francis Conte (L’héritage païen de la Russie, p. 68), imagine-t-on un homme politique français dire, comme M. Gorbatchev parlant des communistes en 1989, qu’ils ont “offensé la terre” (”землю обидели”) ? Discuterait-on à l’Assemblée nationale, comme au Parlement russe, à propos de privatisation de la terre, en disant : “On ne partage pas l’air ou la mer en parcelles privées ; pourquoi le ferait-on avec la terre ?” Il s’agit là d’un rapport tout à fait particulier à la terre, de l’ordre du sacré. Or, si l’on se réfère à la théorie de Maurice Godelier à propos des biens sacrés (L’énigme du don), celui auquel on donne un tel bien n’en a jamais que l’usage et reste éternellement endetté auprès de celui qui en est le propriétaire. Est-ce ainsi pour le pétrole et le gaz russes, et cela pourrait-il expliquer en partie les difficultés rencontrées par les entreprises étrangères dans les accords signés pour l’exploitation des ressources naturelles en Russie ?